Business Angels en France

Avec les récentes réformes en France, le nombre de business angels devrait augmenter rapidement. Combinées aux légers changements dans le domaine des impôts, l’investissement de capitaux de démarrage devrait être une pratique un peu plus courante alors que la majorité de précédents investisseurs ont attendu jusqu'aux cycles ultérieurs.

Les recherches ont également démontré que les business angels en France participent plus aux investissements qu'ils effectuent, ciblant souvent des secteurs où ils souhaitent eux-mêmes renforcer leur présence - avec une volonté de faire soi-même plutôt que d’adopter un système de laisser-faire.

Des organisations à but non lucratives telles que le Réseau Européen de Business Angels (EBAN) ont également contribué à faire connaître davantage le concept d'investissement providentiel en Europe. Toutefois, pendant ces dernières années, beaucoup de réseaux et de jeunes entreprises ont commencé à rechercher des investissements potentiels hors de la France.

C’est ainsi qu'un grand nombre d’investisseurs et d’business angels hors de la France ont manifesté leur volonté d'investir dans des entreprises installées en France. Une étude récente a montré que les entreprises financées par des business angels représentent près de 10% des emplois en France et la croissance la plus rapide comparé à n'importe quel secteur.

Des communautés comme celle-ci ont pour objectif de combler le fossé entre jeunes entreprises et le capital-risque, étant donné que le fonds de capital-risque est mieux établi en France.

Annonces Récentes

arrow_upward