Hiring?
.

Nouvelles - Business Angels et Capital-Risque

3 French Angel investors to give out €2.5M in convertible notes to 101 startups this wee...

This week three of France’s most prominent Super Angels – Xavier Niel, Marc Simoncini & Jacques-Antoine Granjon – released the list of the 101 projects which would each receive €25,000 “convertible notes,” an amount which will total more than €2.5 Million in investment. As part of the #101Projects contest that the three entrepreneurs set up earlier this year, Niel, Simoncini & Granjon sat on stage for an entire afternoon l...

Pourquoi le capital-risque français prend de moins en moins de... risques

Sur les 351 millions d'euros investis par le capital-risque français, au second semestre 2012, 5% seulement ont été consacrés à du financement d'amorçage, la majorité des capital-risqueurs préférant les sociétés les plus matures, selon l'indicateur Chausson Finance.

Le capital-risque français mérite-t-il encore de s'appeler ainsi ? On peut en douter, à la lecture de l'indicateur publié le 27 mars par la soci...

Partech announces first closing of its €300 Million Series B/C Fund

This week in Paris, French VC fund Partech Ventures announced it has closed €200 Million from investors including Carrefour, Renault, Ingenico, Bpifrance & others for a fund that is capped at €300 Million. The fund will be used to make investments in Mid-Stage startups – typically $12 – $50 Million investments. Partech’s been on fire since they raised their first seed fund Series A fund, and after they launched their own sh...

Voir plus d'articles

Conseils - Business Angels

Portrait d’un Business Angel en France : Patrick HANNEDOUCHE

Patrick HANNEDOUCHE est un Business Angel : il finance et aide des entrepreneurs dans leur aventure entrepreneuriale. Il tient le blog Business Angel France sur lequel il partage ses conseils (1er blog de la catégorie entrepreneur au classement wikio en janvier 2013). Aujourd’hui il répond aux questions de Pourquoi Entreprendre avec authenticité ! Merci à lui et bonne lecture !

- Peux-tu présenter ton parcours et com...

Conseil pour devenir un business angel

L'investissement dans une société non cotée répond avant tout à un objectif de diversification du patrimoine. S'y ajoute la possibilité de profiter de réductions d'impôt sur le revenu et sur l'ISF.

Si tous les investisseurs n'ont pas l'âme d'un « business angel », investir dans une PME non cotée « ce peut être l'occasion de vivre une belle histoire, une aventure », souligne Pierre Lasserre, président d'Alter...

Voir plus d'articles